Ville de Roquecourbe

Découverte de Roquecourbe

Découverte de Roquecourbe Nous vous présentons en quelques lignes la commune de Roquecourbe. Nous sommes l'une des communes françaises située dans le département du Tarn (81) et la Région Midi-Pyrénées. Notre commune fait partie de la communauté de communes Sidobre Val d'Agout et du Parc Naturel du Haut Languedoc. Les habitants sont appelés les Roquecourbains et les Roquecourbaines.

Image
 HISTOIRE

Des découvertes archéologiques ont démontré la présence d’habitats gallo-romains mais c’est sur le plateau aujourd’hui appelé Sainte-Juliane que se situe l’origine du village. L’endroit fut occupé par des celtes de la confédérations des Arvernes, par des Ruthènes du Rouergue. Les nombreux vestiges archéologiques en apportent la preuve. En ce lieu les religions se succédèrent pendant des siècles.
 

Sous la domination des derniers Trencavels, seigneurs de Castres, l’hérésie cathare semble avoir avoir pris une ampleur considérable. Simon de Montfort, à la tête de la croisade contre les Albigeois, fera la guerre aux Trencavels, supposés de connivence avec les hérétiques et leur confisquera leurs seigneureries. En 1211son frère Guy, de retour de Terre Sainte le rejoint à Castres avec des renforts. Simon lui cède alors la seigneurie de Roquecourbe qui restera plus d’un siècle aux mains de cette puissante famille. Guy de Montfort fait détruire Sainte-Juliane. Les terres que possédait Trencavel constituent la seigneurie de Castres. Le roi donne cette dernière en fief à Philippe de Montfort en avril 1229. Philippe II de Montfort, vice roi de Sicile, fit construire, à son retour de la guerre entreprise en Italie par le duc d'Anjou, un château à Roquecourbe. Face au château, le village commence à se développer, les deux étant reliés par un pont construit au XIIIème siècle.

AUJOURD'HUI
Le village va peu à peu prospérer notamment grâce au développement, à partir du XIXème siècle de l’industrie textile. Durant près d'un siècle de nombreuses entreprises vont s'installer, prospérer et offrir de nombreux emplois à la population locale. Malheureusement les années 1990 et 2000 voient le déclin inéluctable de cette industrie qui était jusqu’alors l’activité essentielle de la cité. Aujourd'hui il subsiste encore quelques entreprises liées au textile,la commune accueile maintenant de nouvelles sociétés travaillant dans des domaines variés et utilisant les technologies de l'information et de la communication.
Avec 2279 Roquecourbains et Roquecourbaines notre commune poursuit une progression régulière de sa population qui trouve ses emplois sur le secteur Castrais voisin. Roquecourbe conserve un tissus commercial et artisanal important, le secteur associatif est rès actif dans tous les domaines.
Chaque habitant vous le dira : "Il fait bon vivre à Roquecourbe"