Ville de Roquecourbe

Signature de la première charte de l'écomobilité

En partenariat avec le Parc régional du Haut Languedoc et le Syndicat départemental d'énergie du Tarn (SDET) avait lieu ce vendredi la première demi-journée consacrée à l'écomobilité. Cette animation a permis de présenter aux habitants l'opération «Centre bourg», le projet de réflexion urbaine dont l'objectif sera de développer les déplacements doux tels que la marche, le vélo, les transports en commun sur la commune. En présence de Thierry Carcenac, sénateur ; de Daniel Vialelle, le président du parc ; de M. Astier et Nicolas Leroux, représentant le SDET, la borne de charge pour véhicules électriques située place du Pontet a été inaugurée. La communede Roquecourbe, acteur écomobilité, labellisée depuis peu auprès de l'ADEME, a signé une charte écomobilité avec le parc régional. Pierre Modéran, maire du village, a remercié les élus pour l'organisation de cette journée. Il s'est félicité de l'implantation de la borne et recommande à tout un chacun d'être sensibilisé à l'écomobilité. Daniel Vialelle s'est dit associé à Roquecourbe, la première commune ayant eu cette démarche dans son action municipale. «Demain, ce sera la voie verte du Petit-Ttrain, des voies cyclables. Vous êtes la première mais j'espère que beaucoup d'autres nous rejoindront. Au nom du parc, du département, nous continuerons à être à vos côtés.» Des vélos à assistance électrique, prêtés par le parc régional, étaient mis à l'essai à la disposition du public. Un concours de dessin avec les enfants des écoles avait été organisé et avait donné lieu à des récompenses. Le thème, «Imagine un moyen de transport respectueux de l'environnement dans le Roquecourbe de demain». Et pour clôturer cette après-midi, un marché de producteurs et commerçants locaux avec la nouvelle association de Saint-Jean-de-Vals était organisé devant le temple.

La Dépêche du Midi du 28/04/2017